Santé | PMR #1.1 : Comment choisir ma cup ?

Comment choisir ma cup

Aujourd’hui on parle de Produits Menstruels Réutilisables ou PMR, et plus spécifiquement de cup ou coupe menstruelle. Si tu n’as aucune idée de ce que ça pourrait être, ou bien que tu connais déjà mais que tu cherches plus d’infos, cet article est pour toi !

Alors, maintenant que vous savez pourquoi la cup est si géniale et que vous en voulez une, on va voir ensemble comment la choisir !

De la plus petite à la plus grande !

De la plus petite à la plus grande !

1 – La taille

La première chose, c’est la taille. Non seulement la  hauteur de la cup, mais aussi le diamètre. Généralement, les marques proposent au moins 2 tailles de cup, une petite pour nullipare (femme n’ayant jamais eu d’enfant) et la plus grande pour les femme déjà maman, qui ont accouché par les voies naturelles ou par césarienne.

Alors, il y a du vrai, et du faux là-dedans. C’est vrai qu’une fois qu’on a accouché, le col de l’utérus et le vagin sont plus dilatés qu’avant, une cup plus large sera plus adaptée. Mais le critère principal du choix de la taille d’une cup, c’est avant tout votre flux ! Règles légère : petite cup, règles abondantes : grande cup.

Ensuite, c’est le temps que vous prévoyer pour changer votre cup. Chez vous par exemple, ça ne pose pas tellement de problèmes, c’est quand vous voulez, mais si par exemple au travail vous ne pouvez pas prendre de pause pipi, ou si vous allez souvent en rando toute la journée, ou que vous êtes en voyage, un cup plus grande serait bien mieux ! Tout en sachant qu’on ne la laisse pas plus de 12h dans le vagin, hein, c’est pas « je prends la plus grande et je la vide tous les 2 jours ». Non.

Les cups FemmyCycle, normale et pour col de l'utérus bas : un exemple de cup adaptée.

Les cups FemmyCycle, normale et pour col de l’utérus bas : un exemple de cup adaptée.

Le troisième critère à prendre en compte, c’est le position de votre col de l’utérus. What ?! Et oui, votre col de l’utérus descend ou monte selon la période de votre cycle. Généralement pendant les règles il est assez bas, mais cela peut changer de cycle en cycle. Si vous avez déjà eu une expérience avec les cups, mais que vous aviez du mal à l’insérer correctement, que ça bloquait ou faisait mal, c’est peut être que vous avez un col de l’utérus bas et qu’il vous faut une cup adaptée.

Alors pas de panique ! Comment savoir si mon col de l’utérus est bas ou normal ? Il faut appliquer la règle des phalanges :

1 phalange : col bas, 2 phalanges : col moyen, 3 phalanges : col haut.

1 phalange : col bas, 2 phalanges : col moyen, 3 phalanges : col haut.

Le premier jour de vos règles, insérez votre doigt dans votre vagin et voyez jusqu’où vous pouvez aller avant d’atteindre votre col de l’utérus. Si vous ne pouvez pas atteindre la deuxième phalange, vous avez un col de l’utérus bas, sinon il est normal/haut et toutes les cups vous iront. Dans le cas contraire, cherchez des coupes menstruelles spécial col de l’utérus bas, comme les meluna shorty ou la nouvelle FemmyCycle (mais il doit en exister d’autres).

MeLuna_Weichheitsgrade

2 – La fermeté

Une fois la taille parfaite trouvée, on va choisir la fermeté que l’on souhaite. Chaque cup à sa propre fermeté, mais certaines marques en proposent plusieurs :

– souple : pour les femmes qui ont accouché plusieurs fois, les filles qui ont une vessie sensible (envie de faire pipi dès qu’un met la cup) ou un périnée très faiblement musclé.

– moyenne : pour toutes les femmes, que vous soyez vierge ou première fois maman.

– ferme : pour les femmes au périnée très musclé, les danseuses, gymnastes, coureuses, qui n’ont pas la vessie sensible, particulièrement adaptée pendant le sport car elle se déforme très peu.

De gauche à droite : sans tige (anneaux seulement), tige, boule aplatie, anneau.

De gauche à droite : sans tige (anneaux seulement), tige, boule aplatie, anneau.

3 – La tige

Alors c’est vrai que beaucoup de femmes coupent la tige à leur convenance, mais pour moi c’est quand même important. A ma connaissance il n’y a que les meluna qui ont des tiges différentes :

Pour les débutantes surtout, cela peut être utile. A choisir selon vos préférences, bien sûr, mais pour les débutantes je conseille la tige, la boule, pour les extra-inquiètes l’anneau et les habituées pourront s’aventurer à la cup sans tige ou à tout couper !

4 – La texture

La grande majorité des cups sont en silicone médical, sauf les meluna qui sont en TPE, mais les silicones peuvent être de différentes textures, douceurs, grains. Là, il faut juste bien se renseigner, voir quelques vidéo YT sur telle ou telle cup, mais honnêtement cela n’a pas une importance capitale. Sachez quand même que les cups complètement transparentes seront probablement très douce car lisses, mais vraiment chaque marque a sa propre matière.

Les Ladycup !

Les Ladycup !

5 – L’esthétique

Comme la texture, c’est une caractéristique secondaire, pas vraiment essentielle mais sympa ! A paillettes, avec des fleurs, du noir au complètement transparent en passant par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, vous avez le luxe du choix !

Alors on récapitule :

petite cup : flux léger, vierge ou vagin étroit

cup moyenne : flux moyen, pour toutes les femmes : vierge, maman, ou active sexuellement, c’est la cup « de base »

grande cup : flux abondant, pas d’accès aux toilettes la journée, femme sexuellement active

cup basse : col de l’utérus bas

cup souple : plusieurs fois maman, vessie sensible, périnée faiblement musclée

cup normale : pour toutes les femmes

cup ferme : pendant le sport ou pour les grandes sportives ayant un plancher pelvien bien musclé.

tiges diverses : particulièrement adaptées aux débutantes

sans tige : pour les habituées si elles le souhaitent

Faites un petit tour sur cet article comparatif de cups vraiment bien fait, ça vous donnera une idée ! 🙂 Et bien sûr, vous n’êtes pas obligée de n’avoir qu’une seule cup, vous pouvez en prendre une petite pour le début / la fin de votre cycle quand votre flux est léger, une moyenne pour tous les jours, une grande quand vous ne pouvez pas la changer souvent, une sport pour vos cours de dance… Vous êtes libres de tout. 🙂

Voilà, on a à peu près fait le tour je pense, alors si vous avez déjà essayé la cup et que vous pensiez que ce n’est pas fait pour vous, think again. Il y en a pour tout le monde et tous les goûts ! Maintenant, à vos claviers ! 😉

Publicités

Une réflexion sur “Santé | PMR #1.1 : Comment choisir ma cup ?

Dis-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s